Imprimé depuis le site Formindep / publié le jeudi 1er avril 2010 - par Philippe FOUCRAS

Les Médicamenteurs, le livre !

Le film les Médicamenteurs diffusé en juin 2009 sur France 5 puis sur la chaîne Public Sénat est devenu une référence. On le diffuse dans des universités, comme tout récemment à l’université de Grenoble dans le cadre du cours de zététique de Richard Monvoisin, on le projette lors de soirées débats, etc., souvent en présence du Formindep.

C’est en effet une des toutes premières fois qu’un état des lieux global est réalisé sur la façon dont l’industrie pharmaceutique occupe de façon totale, endémique, l’ensemble du système sanitaire en France. Depuis l’autorisation des médicaments jusqu’à leur prescription et leur délivrance aux patients. Rien ne lui échappe. Elle a beau jeu de ressasser la bouche en cœur qu’elle se soumet en toute transparence au contrôle des autorités... Les autorités sont sous son contrôle !

La démonstration est magistrale et les détracteurs se trouvent bien en peine de remettre en question le fond du propos et les faits qu’il rapporte. Enfin l’humour façon « Canard Enchainé » qui irrigue le film, le rend plaisant et compréhensible par tous.

Qu’apporte alors de plus le livre, sinon compléter et développer, toujours sur le ton de l’humour, des éléments et des rencontres tirés du film ? Un chapitre entier est consacré au Formindep (pour prendre un exemple au hasard !) et à son action pour faire appliquer la loi sur la transparence de l’information médicale.

Mais ce qui est le plus impressionnant c’est surtout qu’il permet de se rendre compte de la qualité du travail journalistique réalisé par l’auteure, Stéphane Horel. Ce qui est exposé ce sont des faits, seulement des faits, référencés, vérifiables, qui rendent la démonstration éclatante ou terrifiante. C’est selon. Voilà qui réconcilie avec le journalisme.

Cette rigueur du travail permet au chapitre 13 « travaux pratiques : la grippe H1N1 » de constituer sans doute la meilleure synthèse actuelle [1] sur les influences industrielles qui se sont exercées tout au long de la gestion de la pandémie grippale dans le monde avec l’OMS, en France avec les autorités sanitaires et leurs experts.

La pandémie grippale est sans doute terminée, mais la pandémie des intérêts marchands qui contaminent l’ensemble du système de soins est loin d’être achevée, toujours en expansion. Les autorités sanitaires, loin de la combattre avec sincérité, contribuent hélas trop souvent à son extension. Quant aux professionnels de santé, ils s’y soumettent pour la plupart avec complaisance, ignorance ou naïveté. Voilà ce que nous rappelle les Médicamenteurs.

Qui va déclarer le plan d’urgence contre cette pandémie ? Qui va organiser la résistance ? Le risque sanitaire est pourtant d’une autre gravité.

PNG - 511.7 ko
Couv-Medicamenteurs

Post Scriptum :

Les Médicamenteurs
labos, médecins, pouvoirs publics : enquête sur des liaisons dangereuses

par Stéphane HOREL

Editions du Moment - 2010 – 320 pages – 19,95 €

ISBN 978-2-35417-068-4


[1la seule, en attendant le rapport de la commission d’enquête du Sénat