Imprimé depuis le site Formindep / publié le jeudi 11 février 2016 - par webmaster

Un reportage qui s’appuie sur l’expertise du Formindep

Envoyé Spécial - Se soigner à quel prix ?

Ce soir, Envoyé Spécial diffuse un reportage sur les dérives constatées dans les prix de certains médicaments, abordant les derniers traitements de l’hépatite C et la vaccination. La journaliste Sophie Bonnet a pu s’appuyer sur l’expertise du Formindep dans les conflits d’intérêts et c’est l’occasion de remettre en avant le travail de F. Pesty.

Quand l’hépatologie s’enhardit à propos de l’efficacité des nouveaux médicaments de l’hépatite C, mais reste muette sur les lourds liens d’intérêts qui l’unissent aux industriels.

Article de François Pesty du 10/06/2015

Le Formindep interpelle la ministre de la santé sur son choix d’experts sous contrats avec l’industrie

Un appel à la Ministre resté sans réponse à ce jour

Présentation de l’émission Envoyé Spécial par France2 :

« Se soigner à quel prix ? Un traitement contre l’hépatite C facturé 41 800 euros par patient, de nouvelles molécules contre le cancer qui dépassent les 100 000 euros par an et par malade, des vaccins dont le coût a été multiplié par cinq en moins de dix ans… Le prix de certains de nos médicaments flambe. Pourquoi les Français paient-ils aussi cher pour se soigner ?

En France, au Bangladesh et aux Etats-Unis, une équipe d’"Envoyé spécial" a enquêté pendant six mois : comment sont fixés les prix de nos médicaments ? Pourquoi certains traitements sont-ils plus chers en France que dans d’autres pays ? Et que paient vraiment les patients quand ils achètent des médicaments ? Les années de recherche des laboratoires pharmaceutiques ou les dividendes de leurs actionnaires ? Derrière les enjeux de santé publique se cachent des pratiques dignes d’un thriller financier, où médecine et profit entretiennent parfois d’étonnantes relations. Enquête sur des pilules parfois amères pour le contribuable. Une enquête de Sophie Bonnet. »

Lien vers l’émission