Fermer

Faire un don

Rappel des status de l'association FORMINDEP

Article 8 - Ressources

Le conseil d’administration, en cas de doute, s’assure que l’origine des dons, avantages ou subventions proposés à l’association ne contreviennent pas aux objectifs de l’association précisés dans l’article 2 des présents statuts.

Les ressources de l’association comprennent :

Le Formindep étant une association reconnue d’intérêt général, faire un don génère l'envoi par courriel d'un reçu fiscal permettant une réduction d'impôt.


l'association Formindep

S'abonner à notre lettre d'information

Espace Adhérents

Actualités

Actualités

illustration d'actualités

Santé, le trésor menacé

Les éditions L’Atalante publient à la fin du mois de janvier, le dernier ouvrage d’Antoine Vial : Santé, le trésor menacé. Nous l’avons lu.

Actualités

illustration d'actualités

Les facs de médecine les plus indépendantes vis-à-vis de l’industrie pharmaceutique

Paul Scheffer, Université Paris 8 – Vincennes Saint-Denis Lien vers le site dédié FACS.FORMINDEP.ORG C’est une première en France. Les facultés de (...)

La transparence est une course de fond- Loi "sunshine" : quatre ans et toujours pas appliquée

Illustration Le 21 janvier 2016, le Conseil Constitutionnel jugeait l’article 178 de la loi « modernisation de notre système de santé » conforme à la Constitution. La transparence des contrats des personnels de santé avec les industries de santé serait-elle enfin acquise ? Retour sur 4 années de tergiversations, 4 années d’obstruction des firmes, des élus, du gouvernement, et (...)

Dépistage organisé du cancer du sein

Un dépistage inadapté au génie évolutif de la maladie, condamné à l’inefficacité.- Démystifier le diagnostic précoce par la mammographie

Illustration Le cancer du sein est un modèle pour la cancérologie classique. Il siège dans un organe externe, facile d’accès, non vital, susceptible de chirurgie radicale. Le diagnostic peut être fait pour de petites tumeurs à peine palpables et quelquefois, grâce à l’imagerie, pour des lésions millimétriques infra cliniques. Ainsi, tous les ingrédients semblent réunis pour faire du (...)

Vous êtes ici

Accueil> Actualités
Imprimer Flux RSS A+ A- Voir les commentaires
vendredi 6 juillet 2012 - par Formindep

expertise durable

Pour une École européenne de l’expertise sanitaire

communiqué

La nouvelle Agence nationale de Sécurité du Médicament (ANSM) vient de lancer le 29 Juin 2012 un appel à candidature pour recruter des experts indépendants. Le Formindep se réjouit de cette décision, mais comme le constate de manière édifiante Dominique DUPAGNE sur Atoute.org, l’ANSM ne se donne pas les moyens de ses ambitions pour avoir une expertise indépendante de qualité.

Outre l’indemnisation minimale des experts, qui ne couvrira qu’une partie de leur travail d’expertise et de la perte de revenus liée à cette activité, aucune formation de ces experts n’est prévue au programme. Le Formindep estime que cette formation est pourtant indispensable pour permettre une expertise de qualité, solide et durable, seule à même de garantir des décisions prises dans le seul intérêt de la santé publique, favorisant la sécurité sanitaire et générant de substantielles économies.

Dominique DUPAGNE rappelle l’exemple de la réévaluation à la baisse des médicaments de la maladie d’Alzheimer par la Commission de la transparence de la HAS en octobre 2011. Cette réévaluation, parce qu’elle s’est fondée sur une expertise indépendante, a permis à l’assurance maladie de réaliser une économie de cinquante cinq millions d’euros. Une partie de ces économies pourrait ainsi largement financer une École européenne de l’expertise sanitaire publique proposée dans le rapport du Sénat sur le Mediator° et réclamée par le Formindep .

L’industrie pharmaceutique se bat avec des armes financières extrêmement puissantes. The Economist Times relate le 04 Juillet 2012, comment trois grandes firmes pharmaceutiques ont, aux USA, accepté de payer de colossales amendes suite à des fraudes scientifiques et/ou des publicités mensongères : GSK pour 3 milliards de dollars, Abbott pour 1,6 milliard de dollars et Johnson & Johnson pour 2 milliards de dollars.

Si ces sommes ne semblent pas devoir être suffisamment dissuasives pour inciter les firmes à modifier leurs comportements, cela traduit parfaitement la valeur que ces industries accordent à l’influence qu’elles opèrent sur les médecins et les patients. En ce sens le recours à des experts, indépendants certes mais mal rémunérés, non formés spécifiquement, non reconnus professionnellement, nous semble voué à l’échec.

Le Formindep demande que le projet d’École européenne de l’expertise sanitaire publique devienne une préoccupation d’actualité pour le nouveau gouvernement et l’Assemblée nouvellement élue.

Commentaires répondre à cet article

AVERTISSEMENT : les commentaires postés en réponse aux articles n'engagent pas le Formindep et sont publiés sous la seule responsabilité de leurs auteurs.

Le forum bénéficie d'une modération a priori. Les commentaires anonymes ou identifiés par un pseudo, ou ne respectant pas les règles légales ou de bienséance ne seront pas publiés.