Fermer

Faire un don

Rappel des status de l'association FORMINDEP

Article 8 - Ressources

Le conseil d’administration, en cas de doute, s’assure que l’origine des dons, avantages ou subventions proposés à l’association ne contreviennent pas aux objectifs de l’association précisés dans l’article 2 des présents statuts.

Les ressources de l’association comprennent :

Le Formindep étant une association reconnue d’intérêt général, faire un don génère l'envoi par courriel d'un reçu fiscal permettant une réduction d'impôt.


l'association Formindep

S'abonner à notre lettre d'information

Espace Adhérents

Actualités

Actualités

illustration d'actualités

Santé, le trésor menacé

Les éditions L’Atalante publient à la fin du mois de janvier, le dernier ouvrage d’Antoine Vial : Santé, le trésor menacé. Nous l’avons lu.

Actualités

illustration d'actualités

Les facs de médecine les plus indépendantes vis-à-vis de l’industrie pharmaceutique

Paul Scheffer, Université Paris 8 – Vincennes Saint-Denis Lien vers le site dédié FACS.FORMINDEP.ORG C’est une première en France. Les facultés de (...)

La transparence est une course de fond- Loi "sunshine" : quatre ans et toujours pas appliquée

Illustration Le 21 janvier 2016, le Conseil Constitutionnel jugeait l’article 178 de la loi « modernisation de notre système de santé » conforme à la Constitution. La transparence des contrats des personnels de santé avec les industries de santé serait-elle enfin acquise ? Retour sur 4 années de tergiversations, 4 années d’obstruction des firmes, des élus, du gouvernement, et (...)

Dépistage organisé du cancer du sein

Un dépistage inadapté au génie évolutif de la maladie, condamné à l’inefficacité.- Démystifier le diagnostic précoce par la mammographie

Illustration Le cancer du sein est un modèle pour la cancérologie classique. Il siège dans un organe externe, facile d’accès, non vital, susceptible de chirurgie radicale. Le diagnostic peut être fait pour de petites tumeurs à peine palpables et quelquefois, grâce à l’imagerie, pour des lésions millimétriques infra cliniques. Ainsi, tous les ingrédients semblent réunis pour faire du (...)

Vous êtes ici

Accueil> Actualités
Flux RSS A+ A- Voir les commentaires
Dernière mise à jour : lundi 28 novembre 2016

Opinions

Articles publiés dans cette rubrique

  • illustration d'article

    Faut-il suivre les dernières recommandations de la SFHTA sur la prise en charge de l’HTA de l’adulte et sur la mesure de la pression artérielle ? Publié le jeudi 11 avril 2013

    La SFHTA (société française de l’hypertension artérielle) vient de sortir (Janvier 2013, sur le document téléchargeable ici) sa dernière recommandation portant sur « la prise en charge de l’hypertension artérielle de l’adulte ». Elle avait produit en décembre 2011 une recommandation sur « La mesure de la pression artérielle pour le diagnostic et le suivi du patient hypertendu ». 1. Sur le fond
    Juste quelques remarques, car l’objet de cet article n’est pas de détailler et d’émettre un avis sur un plan (...)

  • illustration d'article

    Cholestérol : le bon, le mauvais et les truandsPublié le jeudi 21 mars 2013

    La controverse actuelle sur le cholestérol fait couler beaucoup d’encre. Pour s’y retrouver, il faut regarder les données scientifiques avec méthode. Il y a trois aspects à passer en revue : physiologiques, épidémiologiques et cliniques. Cela permet de critiquer la notion statistique de « bon » et de « mauvais » cholestérol, et d’identifier les « truands », ceux qui ont dissimulé des données pour renforcer leur théorie, créer un dogme et le maintenir en place. Et cela permettrait de mieux prescrire, de mieux prendre en compte la réalité d’un patient.

  • illustration d'article

    Former à l’indépendance à l’université, ça marche !Publié le mardi 26 février 2013

    Il s’agit d’une étude importante sur l’influence de l’industrie pharmaceutique auprès des étudiants en médecine. Aux USA bien sûr. Puisqu’en France tout va pour le mieux.
    Tout cela est publié dans le British Medical Journal en date du 31 janvier 2013, [Medical school gift restriction policies and physician prescribing of newly marketed psychotropic medications : difference-in-differences analysis
    >http://www.bmj.com/content/346/bmj.f264] accompagné d’un éditorial du 20 février 2013, Drug company (...)

  • illustration d'article

    Les dernières recommandations européennes, américaines et françaises sur la prise en charge des dyslipidémies sont farcies d’intérêts et fortement biaisées Publié le dimanche 24 février 2013

    En attendant la publication imminente des nouvelles recommandations américaines pour la prise en charge du patient dyslipidémique, il est intéressant d’analyser les dernières mises à jour européennes, américaines et françaises sous l’angle du niveau de dépendance avec lequel elles ont été élaborées (liens d’intérêts des experts, choix des références bibliographiques et conclusion des recommandations) …

  • illustration d'article

    Lettre aux conférenciers d’Octobre rosePublié le samedi 8 décembre 2012

    De la mauvaise foi au mensonge décomplexé, de l’omission des évidences à l’habillage scientifique de hors-sujet, de l’utilisation abusive des émotions aux mises en jeu d’intérêts très personnels, voici le décryptage d’un mode de communication archaïque mais efficace que les animateurs d’une conférence/débat d’Octobre rose typique ont utilisé en direction du public d’un cinéma provincial. J’y suis allé, accompagné de mon interne. Sans trop tenter d’intervenir dans cette organisation tellement verrouillée qu’il est quasiment impossible d’échanger, nous nous sommes mis en devoir d’en faire une critique que j’ai synthétisée dans une lettre adressée à tous les conférenciers.

  • illustration d'article

    Bon appétit messieurs...Publié le samedi 27 octobre 2012

    En septembre, j’ai participé en tant que président du Formindep à deux réunions au ministère de la santé. Il s’agissait de réunions de travail pour élaborer le décret de loi mettant en place le "Sunshine Act" à la française, du nom d’une loi étatsunienne équivalente. Il s’agit, en application de la nouvelle loi sur le médicament issue du drame du Mediator, pour les firmes pharmaceutiques de rendre publiques les conventions qu’elles passent avec les professionnels de santé ou leurs associations, ainsi que les (...)

  • illustration d'article

    Dépistage du cancer du sein : le bénéfice est-il réel ?Publié le mardi 9 octobre 2012

    Nous reproduisons ici l’interview intégrale donnée par Philippe Nicot le 20 septembre à Anne-Laure de Laval journaliste à l’Humanité Dimanche.

  • illustration d'article

    La martingale du dépistage organiséPublié le dimanche 2 septembre 2012

    De ma vie je n’ai mis les pieds dans un casino. Ce ne sont pas les occasions qui manquent, avec ceux qui desservent l’ennui de curistes proches de chez moi. Mais je n’aime pas les jeux de hasard, et encore moins les entreprises qui jouent avec le hasard et les statistiques pour vendre de faux bonheurs sous forme de jeton et faire du profit.
    Bien obligé d’accompagner certaines patientes, il a fallu que j’entre dans le grand casino du dépistage organisé du cancer du sein, avec sa roulette à 6 chiffres, ses couleurs roses, ses lecteurs pairs ou impairs, et bien sûr, tous ses jetons de présence offerts pour donner l’illusion de sauver une vie...

  • illustration d'article

    Quand un cabinet de radiologie fait sa pub sur le dos de la santé publique…Publié le dimanche 2 septembre 2012

    En début d’année, des médecins radiologues de ma région ont envoyé à leurs correspondants médecins généralistes des vœux pour une nouvelle année "pleine d’innovations". Leur courrier était accompagné d’une plaquette "informative" qui vantait leur dernier équipement, un mammographe MicroDose Sectra©.
    Cette plaquette n’est rien d’autre qu’une publicité que le fabricant fournit aux radiologues qu’il équipe : on y lit en raccourci qu’un mammographe MicroDose° sauve des vies, pas moins.

  • illustration d'article

    Enfants baillonnés par les firmes pharmaceutiques : quelles complicités ?Publié le lundi 30 juillet 2012

    Comme beaucoup d’autres troubles, le syndrome d’hyperactivité de l’enfant constitue un marché porteur pour les firmes pharmaceutiques qui commercialisent le méthylphénidate. Marché à conquérir, maintenir, développer. Avec, comme tout marché, ses commerciaux, ses prestataires, ses détaillants, ses franchisés, ses offres commerciales, bref son marketing. Il s’agit d’une situation de disease-mongering - façonnage de maladie - hélas bien identifiée.

    Aux Etats-Unis d’Amérique, les dérives de ce marché ont pris des proportions parfois délirantes. La prescription de ce dérivé amphétaminique devient parfois une norme, exigée par les enseignants et les parents, pour formater les enfants au moule éducatif. Si ces excès ne sont pas (encore) atteints en France, cette réalité n’en est pas moins présente et préoccupante.

    Claire de Firmas, orthophoniste, est témoin de ces abus dans son activité professionnelle. Elle a sollicité le Formindep. Nous publions ici son témoignage. Il révèle comment les influences industrielles auxquelles se soumettent des soignants, les rendent complices du développement de ce marché, dans lequel l’intérêt du patient n’est plus qu’un prétexte. En encadré, le témoignage d’une mère de famille complète ce triste tableau.

Commentaires

AVERTISSEMENT : les commentaires postés en réponse aux articles n'engagent pas le Formindep et sont publiés sous la seule responsabilité de leurs auteurs.

Le forum bénéficie d'une modération a priori. Les commentaires anonymes ou identifiés par un pseudo, ou ne respectant pas les règles légales ou de bienséance ne seront pas publiés.