Fermer

Faire un don

Rappel des status de l'association FORMINDEP

Article 8 - Ressources

Le conseil d’administration, en cas de doute, s’assure que l’origine des dons, avantages ou subventions proposés à l’association ne contreviennent pas aux objectifs de l’association précisés dans l’article 2 des présents statuts.

Les ressources de l’association comprennent :

Le Formindep étant une association reconnue d’intérêt général, faire un don génère l'envoi par courriel d'un reçu fiscal permettant une réduction d'impôt.


l'association Formindep

S'abonner à notre lettre d'information

Espace Adhérents

Actualités

Actualités

illustration d'actualités

Santé, le trésor menacé

Les éditions L’Atalante publient à la fin du mois de janvier, le dernier ouvrage d’Antoine Vial : Santé, le trésor menacé. Nous l’avons lu.

Actualités

illustration d'actualités

Les facs de médecine les plus indépendantes vis-à-vis de l’industrie pharmaceutique

Paul Scheffer, Université Paris 8 – Vincennes Saint-Denis Lien vers le site dédié FACS.FORMINDEP.ORG C’est une première en France. Les facultés de (...)

La transparence est une course de fond- Loi "sunshine" : quatre ans et toujours pas appliquée

Illustration Le 21 janvier 2016, le Conseil Constitutionnel jugeait l’article 178 de la loi « modernisation de notre système de santé » conforme à la Constitution. La transparence des contrats des personnels de santé avec les industries de santé serait-elle enfin acquise ? Retour sur 4 années de tergiversations, 4 années d’obstruction des firmes, des élus, du gouvernement, et (...)

Dépistage organisé du cancer du sein

Un dépistage inadapté au génie évolutif de la maladie, condamné à l’inefficacité.- Démystifier le diagnostic précoce par la mammographie

Illustration Le cancer du sein est un modèle pour la cancérologie classique. Il siège dans un organe externe, facile d’accès, non vital, susceptible de chirurgie radicale. Le diagnostic peut être fait pour de petites tumeurs à peine palpables et quelquefois, grâce à l’imagerie, pour des lésions millimétriques infra cliniques. Ainsi, tous les ingrédients semblent réunis pour faire du (...)
Flux RSS A+ A- Voir les commentaires
Dernière mise à jour : lundi 28 novembre 2016

Dépister le cancer du sein ?

Articles publiés dans cette rubrique

  • illustration d'article

    Régression spontanée de cancers du sein à grande échellePublié le vendredi 5 décembre 2008

    Selon une étude publiée dans une revue internationale de référence, nombre de cancers dépistés par la mammographie régressent spontanément.

  • Cancer : les risques du dépistagePublié le vendredi 26 mai 2006

    Le dépistage du cancer procure aux industriels de la santé et à certains politiques une large audience, tant de la part des médecins que de la population.
    Les dossiers de synthèse sur le dépistage du cancer du sein publiés par La Revue Prescrire en mars, avril et mai 2006 constatent que l’efficacité de la pratique du dépistage n’est pas démontrée scientifiquement et qu’elle comporte des risques.
    La note ci-jointe présente un travail d’investigation sur deux inconvénients majeurs pouvant résulter d’un (...)

  • Dépistage du cancer : "surdiagnostic" et logiques institutionnellesPublié le lundi 16 janvier 2006

    Le dépistage augmente le repérage de pseudo-cancers que
    l’examen microscopique ne peut distinguer d’un cancer évolutif.

    Le « surdiagnostic » nuit à la santé des gens et à l’acquisition de connaissances sur cette maladie. Face à ce phénomène connu depuis plusieurs décennies, les institutions impliquées dans la recherche et les soins adoptent des logiques potentiellement conflictuelles.

Commentaires

AVERTISSEMENT : les commentaires postés en réponse aux articles n'engagent pas le Formindep et sont publiés sous la seule responsabilité de leurs auteurs.

Le forum bénéficie d'une modération a priori. Les commentaires anonymes ou identifiés par un pseudo, ou ne respectant pas les règles légales ou de bienséance ne seront pas publiés.

  • mardi 26 juillet 2011 - par Ticia

    Dépister le cancer du sein ?

    Bonjour,
    Je suis certaine qu’il est indispensable que des organismes comme vous existent et se développent pour contrer ces grands chercheurs qui n’ ont qu’ un seul intérêt leur porte-monnaie mais surement pas la priorité de la santé en général.
    Grande admiratrice de ce grand penseur qui reste en toute évidence d’ actualité et n’ a pas vieillit d’ un pouce .
    Retour aux vraies valeurs de la médecine.......
    Socrate est considéré comme le premier véritable philosophe, car il définit avec clarté le propre de la pensée philosophique : face à une question posée, qu’il s’agisse d’éthique, de politique ou de science, il convient, chaque fois, de s’arracher aux impressions premières, aux prétendues évidences de l’expérience. Puis, au moyen d’un questionnement exigeant, il recherche une "vérité fondée sur la raison, mais également universel."