Fermer

Faire un don

Rappel des status de l'association FORMINDEP

Article 8 - Ressources

Le conseil d’administration, en cas de doute, s’assure que l’origine des dons, avantages ou subventions proposés à l’association ne contreviennent pas aux objectifs de l’association précisés dans l’article 2 des présents statuts.

Les ressources de l’association comprennent :

Le Formindep étant une association reconnue d’intérêt général, faire un don génère l'envoi par courriel d'un reçu fiscal permettant une réduction d'impôt.


l'association Formindep

S'abonner à notre lettre d'information

Espace Adhérents

Actualités

Actualités

illustration d'actualités

Santé, le trésor menacé

Les éditions L’Atalante publient à la fin du mois de janvier, le dernier ouvrage d’Antoine Vial : Santé, le trésor menacé. Nous l’avons lu.

Actualités

illustration d'actualités

Les facs de médecine les plus indépendantes vis-à-vis de l’industrie pharmaceutique

Paul Scheffer, Université Paris 8 – Vincennes Saint-Denis Lien vers le site dédié FACS.FORMINDEP.ORG C’est une première en France. Les facultés de (...)

La transparence est une course de fond- Loi "sunshine" : quatre ans et toujours pas appliquée

Illustration Le 21 janvier 2016, le Conseil Constitutionnel jugeait l’article 178 de la loi « modernisation de notre système de santé » conforme à la Constitution. La transparence des contrats des personnels de santé avec les industries de santé serait-elle enfin acquise ? Retour sur 4 années de tergiversations, 4 années d’obstruction des firmes, des élus, du gouvernement, et (...)

Dépistage organisé du cancer du sein

Un dépistage inadapté au génie évolutif de la maladie, condamné à l’inefficacité.- Démystifier le diagnostic précoce par la mammographie

Illustration Le cancer du sein est un modèle pour la cancérologie classique. Il siège dans un organe externe, facile d’accès, non vital, susceptible de chirurgie radicale. Le diagnostic peut être fait pour de petites tumeurs à peine palpables et quelquefois, grâce à l’imagerie, pour des lésions millimétriques infra cliniques. Ainsi, tous les ingrédients semblent réunis pour faire du (...)

Vous êtes ici

Accueil> Actualités
Imprimer Flux RSS A+ A- Voir les commentaires
jeudi 1er septembre 2011

Conférence-débat le 3 octobre 2011 : La vaccination antiHPV… ou la faim d’un long chemin

La vaccination antiHPV… ou la faim d’un long chemin

Le Dr Philippe DE CHAZOURNES, président de Med’Ocean

Le Dr Jean.Pierre SPINOSA (gynécologue-Lausanne )
et Mme Catherine RIVA (journaliste) auteurs du livre « La piqûre de trop »

Le Dr Joël. PELERIN (médecin et généraliste –Med’Ocean - Ile de la Réunion)

Et … la voi(e)x parlementaire , avec le Dr Gérard BAPT (député )

vous convient à :

l’Assemblée Nationale -
salle Mars, 101 rue de l’Université - 75007 PARIS

le lundi 3 octobre 2011 de 14 h 30 précises à 17 h 00

Pour une conférence/débat ouverte à la presse

Inscription préalable indispensable à :
phil.dechazournes at gmail.com -
contact : 02 62 30 33 70

Se munir d’une pièce d’identité – places limitées

Revoir le dossier HPV/Gardasil sur le site de Méd’Ocean

Commentaires

AVERTISSEMENT : les commentaires postés en réponse aux articles n'engagent pas le Formindep et sont publiés sous la seule responsabilité de leurs auteurs.

Le forum bénéficie d'une modération a priori. Les commentaires anonymes ou identifiés par un pseudo, ou ne respectant pas les règles légales ou de bienséance ne seront pas publiés.

  • mardi 4 octobre 2011 - par Sylvain D

    Conférence-débat le 3 octobre 2011 : La vaccination antiHPV… ou la faim d’un long chemin

    Je voulais remercier les organisateurs de cette conférence.

    Grâce à leurs exposés, ils ont pu mettre en évidence les forts soupçons d’inefficacité qui pèsent sur le vaccin anti-HPV et qu’on retrouve dans la littérature publiée.

    Et même pire, ils ont montré que ces études publiées suggèrent qu’en plus d’une efficacité faible (20% dans une population idéale), on observe un surcroit de lésions précancéreuses chez des femmes non naïves, c’est à dire déjà infectés.

    Enfin, ils ont montré le risque que les jeunes filles, se pensant protégées, décident de ne plus faire de frottis vaginaux à 55%.

    Avec les trois points évoqués ici, il faut être intransigeant avec les médecins, en plein conflits d’intérêt, qui parcourent le monde pour prêcher la bonne parole et convertir les mamans à cette vaccination, en jouant sur la peur et des informations partielles.

    Lobbying et marketing sont les nouvelles mamelles de l’industrie pharmaceutique, dans un marché qui se restreint par manque de molécules nouvelles.

    C’est ce qu’on appelle le "façonnage de maladies" (ou disease-mongering, en anglais). Une littérature abondante (en anglais surtout) existe pour dénoncer la main-mise des labos sur notre quotidien surmédicalisé.